Recherche

facebook

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site || Groupes 2020/21 || Groupe Maths citoyennes : apprivoiser l’aléatoire

Au cœur des maths citoyennes : apprivoiser l’aléatoire

L’enseignement des probabilités devrait se pratiquer chez nous de l’école primaire jusqu’à la fin de l’école secondaire comme c’est le cas en France et dans de nombreux pays anglo-saxons. Le hasard, le calcul des chances, la fluctuation d’échantillonnage, la stabilisation des fréquences, l’espérance, la corrélation de variables… sont des notions omniprésentes dans la vie citoyenne comme dans les sciences pures, sociales et économiques. Les outils théoriques de variable aléatoire et de test, par exemple, ne sont pas indispensables aux premiers contacts avec les phénomènes aléatoires. L’expérience (lancer de pièces, de dés…) et la simulation (avec des tables de nombres aléatoires, des machines à calculer, des tableurs…) donnent de bons moyens de comprendre pourquoi on a très peu de chances de gagner au Lotto alors que certains gagnent quand même. Ou pourquoi on peut obtenir 5 piles d’affilée en lançant une pièce sachant qu’il y a une chance sur deux d’obtenir pile. Ou pourquoi un traitement médical testé sur cent patients peut être jugé inefficace alors qu’une majorité de gens qui l’ont suivi ont été guéris. Ou pourquoi…

Réunions des mercredis de 14h à 17h30

Personne de contact : Benoît Jadin benjadin@gmail.com