Recherche

facebook

Accueil du site || Thèmes || Questions transversales || Lettre du GEM au GFEN

La Lettre du GEM au GFEN est parue dans la Revue Dialogue du Groupe Français d’Éducation Nouvelle en 1985.

Cette lettre contient trois parties. La première décrit notre démarche concrète, c’est-à-dire les recherches des élèves, individuelles et par groupes, et les activités de synthèse réalisées avec la classe entière.

La seconde explique comment nous croyons que les élèves se construisent un savoir théorique en travaillant sur une suite de problèmes dans un contexte approprié. Les concepts-clés de cette analyse sont ceux de seuil épistémologique et de contexte.

La troisième s’interroge sur la pertinence de nos observations et réflexions sur l’enseignement, notre démarche globale s’apparentant d’avantage à celle de l’explorateur qu’à celle du physicien.

Table des matières

Première partie : Notre démarche
- 1. La recherche libre
- 2. Les synthèses
- 3. Un savoir se construit
- 4. Quel savoir ? Pour quoi et pour qui ? Le contrôle des connaissances
- 5. C’est bien beau tout ça

Deuxième partie : La construction d’un savoir
- 6. Une suite de problèmes qui va quelque part
- 7. La notion de seuil épistémologique
- 8. La théorie en croissance se nourrit d’un contexte
- 9. L’instrumentalité du savoir
- 10. Le franchissement du seuil épistémologique
- 11. Les acquis méthodologiques
- 12. Le cheminement du professeur

Troisième partie : Être en même temps acteur et observateur d’un enseignement
- 13. Nous avons étudié notre enseignement
- 14. Le statut d’une réflexion comme la nôtre : l’épistémologie sur le tas

Épilogue

Bibliographie

- GEM, Lettre du GEM au GFEN, Revue Dialogue, Groupe Français d’Éducation Nouvelle, n°54bis, mai 1985, pp.10-27.

Pièces jointes à télécharger