Recherche

facebook

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site || Thèmes || Géométrie || Origami || Variations à partir d’un oiseau en origami

L’oiseau qui bat des ailes est un pliage populaire en origami. Il est habituellement obtenu à partir d’une feuille carrée.

Nous nous intéressons ici à des variations de cet oiseau en origami lorsque le pliage est effectué à partir d’autres quadrilatères.

Dans la première partie de l’article, nous chercherons à obtenir un oiseau avec des ailes proportionnellement plus courtes ou plus longues, dans la deuxième partie, un oiseau avec un cou et une queue non symétriques. La manipulation et l’observation nous permettront d’adapter les instructions de pliage pour obtenir un pliage « réussi » et de mettre en évidence des conditions nécessaires à ce succès.

Dans la troisième et dernière partie, nous tenterons de déterminer quels sont tous les quadrilatères qui permettent un pliage « réussi » de l’oiseau. Une généralisation du processus de pliage à partir du point appelé « point de Loiseau » par Jacques Justin, amène à conjecturer et démontrer de nouvelles propriétés d’un quadrilatère satisfaisant aux conditions de pliage.

L’article, en trois parties, a été publié dans la Revue Losanges de la SBPMef :
- Laure Ninove, Isabelle Wettendorff et le sous-groupe GEM Origami, Variations à partir d’un oiseau en origami (Partie 1), Losanges, n°35, décembre 2016.
- Laure Ninove, Isabelle Wettendorff et le sous-groupe GEM Origami, Variations à partir d’un oiseau en origami (Partie 2), Losanges, n°36, mars 2017.
- Laure Ninove, Isabelle Wettendorff et le sous-groupe GEM Origami, Variations à partir d’un oiseau en origami (Partie 3), Losanges, n°37, juin 2017.

Un atelier, dont le diaporama est disponible ci-dessous, a été animé au Congrès de la SBPMef à Gembloux le 25 août 2016. Un autre atelier a été animé à la Joint VVWL-BMS-SBPMef conference of mathematics, à Bruxelles, le 27 mai 2017.

Pièces jointes à télécharger