Recherche

facebook

Accueil du site || Publications || Ouvrages récents

Ouvrage collectif de 20 membres du GEM, Le plaisir de chercher en mathématiques, De la maternelle au supérieur, 40 problèmes , Éditions UCL, Presses universitaires de Louvain, collection Recherches en formation des enseignants et en didactique, 2017.

Comment, à 5 ans, comparer deux grandes collections d’objets, à 10 ans, dessiner un assemblage de cubes qu’on ne peut toucher, à 14 ans construire une parallèle à une droite avec seulement un angle en carton ou, à 17 ans, peser un objet avec une balance défectueuse ?

Depuis 40 ans, le GEM défend l’idée que la pensée mathématique se développe en cherchant. Aujourd’hui il propose 40 problèmes accompagnés d’éléments de solution et de pistes didactiques.

Des problèmes pour susciter le débat, conjecturer, communiquer et argumenter, construire le savoir et se construire des images mentales, modéliser ou voir autrement. Des problèmes pour épicer l’enseignement des mathématiques de 5 à 18 ans et plus. Des problèmes qui stimulent le développement d’une pensée autonome et citoyenne.

Ce livre, à mettre dans toutes les mains, intéressera particulièrement les enseignants de mathématiques de la maternelle à l’enseignement supérieur, ainsi que les étudiants futurs professeurs concernés par l’enseignement des mathématiques.

 

Ginette CUISINIER, Christine DOCQ, Marie-France GUISSARD, Pauline LAMBRECHT, Jeannette ROUCHE, Sylvie ROUCHE, Rosane TOSSUT et Sylvie VANSIMPSEN, Dessine-moi des maths ! L’album de Nicolas , Éditions Gai Savoir, Ransart, 2016.

Cet ouvrage de vulgarisation des mathématiques assez original a été conçu à l’initiative de Nicolas Rouche, chercheur reconnu en méthodologie de cette discipline. Il s’adresse aux parents et à toute personne voulant découvrir ou se réapproprier de manière ludique et imagée quelques notions de mathématiques élémentaires. Il s’adresse aussi aux enseignants qui souhaiteraient varier ou renouveler leur pratique.

L’originalité de l’ouvrage réside dans la construction, le découpage et l’analyse de figures géométriques simples ou complexes, qui peuvent être surprenantes ou fascinantes. On y trouve des dessins d’enfants, des jeux, des rosaces, des pavages, des frises, des illusions d’optique, des œuvres d’art, et bien d’autres figures dont le contenu mathématique est décrypté au fil des douze chapitres.

 

 

A. Chevalier, G. Cuisinier, D. Degen, C. Docq, C. Hauchart, M. Krysinska, Référentiel de mathématiques, De Boeck, Bruxelles, 2012 éd., ISBN 978-2-8041-7050-9.

Ce référentiel est une réédition de celui écrit par les mêmes auteurs et publié en 2002. Certains chapitres ont été profondément remaniés. Ce manuel propose une théorie de mathématiques élémentaires pour les quatre premières années de l’enseignement secondaire. Plusieurs fils conducteurs en constituent la trame : des grandeurs aux nombres, des isométries aux propriétés des figures, des projections parallèles aux figures semblables, de la géométrie synthétique à la géométrie analytique, de la dépendance entre les grandeurs aux fonctions numériques.
Les concepts et leurs propriétés sont présentés avec de nombreux commentaires et illustrations. Chaque fois que c’est possible, des liens sont établis entre les aspects numériques, algébriques et géométriques. Conçu d’abord pour les élèves de 12 à 16 ans, l’ouvrage est également destiné aux enseignants en fonction ou en formation, et à toute personne désireuse de disposer d’un exposé général de mathématiques.

 

 

Proposition 20 : De la géométrie synthétique à la géométrie analytique dans l’espace, 50 pages, 2011.

Cette brochure s’appuie sur l’idée que, pour l’apprentissage de la géométrie, il y a tout à gagner à associer le point de vue synthétique aux points de vue vectoriel et analytique.
L’ intention est de confronter les élèves le plus possible avec la visualisation à trois dimensions des situations proposées.
Ce projet, conçu pour le cours de mathématiques à 4 périodes/semaine, est à développer de manière plus ou moins approfondie par le professeur en fonction du niveau de sa classe. Il peut ainsi servir de point de départ pour un cours de 6 périodes/semaine.